• Accueil
  • > Berlin : Les femmes doivent rester à la maison et ne jamais se refuser à leurs maris

16 février, 2015

Berlin : Les femmes doivent rester à la maison et ne jamais se refuser à leurs maris

Classé dans : — islamvouscache @ 3:24

Berlin Imam_ Women Should Be Confined to the Home and Never Say No to Sex with H

 

Au cours d’un sermon du vendredi à Berlin, le cheikh Abdel Moez Al-Eila affirme que les femmes doivent être confinées à la maison et ne pas aller travailler sans la permission du mari. Pendant le sermon, prononcé à la mosquée Al-Nur le 23 janvier 2015, Al-Eila précise qu’une femme n’est pas autorisée à se refuser à son mari, même si elle est indisposée. Extraits :

Abdel Moez Al-Eila : La plupart des problèmes [conjugaux] ressemblent à ceci : « Quand je l’ai épousée, elle était jolie et mince. Elle me disait des choses agréables. Maintenant, c’est devenue un tas de graisse et d’os, et elle a un visage maussade. Quand je la regarde, elle me rappelle – Dieu me pardonne – Satan lui-même ! J’aimerais n’avoir jamais à rentrer à la maison. Je souhaite ne jamais avoir à la revoir ». Pourquoi donc ? Parce que vous laissez vos yeux errer librement. Certains hommes disent : « Ma femme n’a pas été dotée de la beauté des femmes que je vois à la télévision. » Les femmes à la télévision se tordent comme des serpents.

[...]

À la télévision, vous voyez une femme sortir nue – sa poitrine, son cou, ses bras, et même ses cuisses, tenez. Elle est nue, exposée au regard de tous. Elle se tord et ondule, et utilise un langage vulgaire. Un homme pense automatiquement : c’est mon genre de femme ! A Dieu ne plaise ! Qu’attendez-vous d’une telle femme ? Aimez-vous la façon dont elle bouge ?! Qu’aimez-vous chez elle ? Allez donc vous trouver un une telle femme. On connaît plein d’histoires.

Une telle femme – retenez mes paroles – ne se contente jamais d’un seul mari. Elle en épouse un, deux, trois, ou même quatre. Chaque fois qu’elle en pince pour un homme, elle l’épouse. Je parle d’elle, la femme. Voulez-vous vraiment que votre femme se comporte comme cela ? Bien sûr que non. Tout le problème a commencé quand vous avez laissé vos yeux errer librement, plutôt que de vous contenter de ce qu’Allah vous a donné. D’autre part, une femme doit s’embellir. Elle doit transformer la maison en jardin florissant pour son mari, pour qu’il [son mari] ne la fuie pas comme on fuit un lépreux ou un lion. Avec ce que nous voyons à la télévision et dans la rue, les hommes sous soumis à la tentation. Mais le prophète Mahomet a abordé cette question quand il a dit : « Si l’un de vous a envie d’une femme qu’il voit… »

Cela arrive. Un homme marche dans la rue et voit une femme qui l’excite. Le prophète Mahomet a dit : Il doit avoir des relations sexuelles avec sa femme. Il doit rapidement rentrer chez lui et avoir des relations sexuelles avec sa femme, et Allah retire immédiatement la tentation de son cœur. Hélas, quand il rentre chez lui, il se retrouve face à sa femme morbide. Que doit faire un homme ?! S’il lui dit de venir [au lit], elle répond qu’elle est occupée.

[...]

Une femme ne doit permettre à personne d’entrer dans la maison de son mari sans la permission de celui-ci. Elle ne doit pas sortir de la maison sans sa permission, et en aucun cas n’est-elle autorisée à dormir en dehors du domicile de son mari – même pas dans la maison de son père – sans la permission de son mari.

En outre, elle ne doit pas travailler sans la permission de son mari. C’est un gros problème dans la société [allemande] dans laquelle nous vivons. Une femme ne doit pas travailler sans la permission de son mari. S’il lui permet de travailler, c’est parce qu’il est indulgent avec elle car, en principe, une femme devrait être confinée à la maison de son mari. Une femme doit rester à la maison et consacrer son temps et ses efforts à prendre soin de ses enfants et de son mari. Elle devrait cuisiner, balayer le plancher, ranger, prendre soin de son mari, de ses fils et filles.

[...]

En outre, une femme n’est pas autorisée à refuser de coucher avec son mari. Elle n’est pas autorisée à trouver des excuses ou avancer des prétextes. Comme Abu Hureira et d’autres l’ont raconté, le prophète Mahomet a dit que si un homme appelle sa femme à venir au lit et qu’elle refuse – « Viens ici ! Je te veux ! » – mais elle refuse et s’endort, les anges la maudiront jusqu’à son réveil. Si une femme s’endort loin du lit de son mari, les anges la maudiront jusqu’à ce qu’elle se réveille.

Une femme n’est autorisée à dire « non » sous aucun prétexte – pas même si elle est indisposée. Même quand une femme a ses règles, rien ne peut empêcher son mari de jouir de son corps, tant qu’il évite le vagin… Elle met un tissu sur son vagin, et il peut continuer à profiter de son corps.

Aisha disait que le prophète Mahomet jetait un tissu sur son vagin, puis jouissait du reste de son corps. Comment un homme jouit-il de sa femme en période de menstruation ? Eh bien, vous avez tout son corps sauf le vagin et l’anus. C’est permis. Mais la femme dit : « Non, j’ai mes règles… » Hors de question ! Où l’homme est-il censé aller alors ?

[...]

Extraits vidéo sur MEMRI TV

Laisser un commentaire

24.Sahi Walo Ki Gali |
cours français/arabe du fre... |
FONDATION ALPHA ET OMEGA DE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GISE ET LE MONDE
| معا  ...
| les enfants d' Albion